Qui ne s’est jamais mis la pression pour prendre la BONNE décision, celle qui nous mènera le plus vite et le plus efficacement à notre but, à notre réussite, à notre vie de rêve, etc. ? Il en va de même pour les objectifs : nous souhaitons souvent atteindre vite et bien la ligne d’arrivée, en premier si possible, avec le meilleur score et un quasi sans faute.
Mais plutôt que la performance, la réussite et la perfection, ne serait-il pas plus constructif et bénéfique de valoriser le processus, l’apprentissage et… l’échec ?

« Je ne divise pas le monde en faibles et en forts, ou selon les succès et les échecs. Je divise le monde en apprenants et non-apprenants. »

Benjamin Barber

État d’esprit fixe vs. état d’esprit en expansion

L’école, la société, l’éducation, le plus souvent, valorise « le/la bon(ne) élève »  pour qui la principale motivation est d’arriver au résultat demandé. De bien faire. « Le/la bon(ne) élève »  est motivé(e) par la peur de l’échec et la peur de ne pas être « assez » (intelligent(e), rapide, belle/beau, etc.). C’est ce que Carol Dweck, auteure du livre « Changer d’état d’esprit » appelle « l’état d’esprit fixe ». Les personnes dotées d’un état d’esprit fixe croient (de manière plus ou moins consciente) que le talent est inné, que l’échec remet en question leurs succès passés et ont un besoin constant d’approbation de l’extérieur. Tout est question de résultat. Dans cet état d’esprit fixe, la progression et l’apprentissage n’ont que peu de place. (ok, ce portrait est un peu en mode caricatural/raccourci mais tu comprends l’idée !)
Nous sommes tous héritiers de cet état d’esprit fixe car il a tout de même des fonctions importantes à nos yeux : en gros, il nous protège de l’échec et nous assure une certaine reconnaissance.

Cependant, il est de notre responsabilité de changer progressivement notre état d’esprit fixe en un « état d’esprit d’expansion ». Car, bonne nouvelle ! Les capacités et le talent ne suffisent pas ! L’état d’esprit est primordial pour progresser, mener la vie que l’on souhaite et s’épanouir personnellement.  L’état d’esprit en expansion ouvre sur les possibilités d’apprentissage et valorise le chemin parcouru et à parcourir. Il ouvre le champ des possibles et nous permet d’être pleinement acteurs de nos vies en s’autorisant à explorer de nouveaux horizons. Le processus reprend toute sa place et l’échec devient une source d’apprentissage. Car lâcher prise sur le résultat final, et continuer d’apprendre avec persévérance et détermination permet d’envisager le chemin qui reste à parcourir avec plus de plaisir, de joie et de curiosité.

Un outil pour apprendre à valoriser tes apprentissages et savourer tes petites ou grandes victoires  

Chaque jour ou chaque semaine, dans un carnet dédié ou dans ton agenda (à toi de tester le système qui te convient le mieux), inscris ce que tu as appris et/ou réussi, aussi petit que soit l’apprentissage ou la victoire. C’est vraiment un outil que j’adore car il met en perspective le chemin parcouru, le processus. Surtout, il met en lumière le fait que, chaque jour, même dans des situations difficiles, on apprend quelque chose.
L’apprentissage peut venir d’une lecture, d’une situation vécue, d’une rencontre, d’une réflexion sur soi-même, etc.
Voici quelques exemples tirer de mon expérience récente personnelle :
Cette semaine, j’ai appris à :
– dire « bonne soirée » en allemand
– présenter la mission de « la bulle exploratrice », en anglais, à des inconnus

Mes petites et grandes victoires de la semaine
– Faire les courses seule, sans comprendre un mot de ce que me dit la caissière, (et j’ai survécu) !
– J’ai écrit mon 1er article de blog

Rien d’extraordinaire donc ! Simplement des petits pas dont je suis fière et qui m’ont permis sortir de ma zone de confort.

A toi de jouer ! Repense à la semaine qui vient de s’écouler.
Qu’as-tu appris cette semaine ? Quelles sont tes petites et grandes victoires ?

Cet exercice peut se coupler avec tes gratitudes. Tu peux écrire chaque jour ou chaque semaine ce pour quoi tu es reconnaissant(e).

Positivité et changement de perspective sur sa vie au programme ! 🙂

Sens toi libre de me partager tes apprentissages et petites victoires en commentaires, ça me fera plaisir de te lire !

Elina, fondatrice de la Bulle Exploratrice, accompagne
les personnes qui ne se sentent pas à leur place dans leur vie personnelle et professionnelle à activer le meilleur d’eux-mêmes pour se créer une vie « sur-mesure », en adéquation avec leurs aspirations profondes et leurs valeurs.