Dans cette rubrique « Portrait d’Explorateur », je partage avec toi le cheminement personnel de personnes qui ont fait le choix de suivre leurs rêves, d’activer le meilleur d’eux-mêmes pour se rapprocher un peu plus chaque jour de leur vie idéale.

Dans ce nouveau portrait, je te présente l’inspirante Aurélie, médiatrice du livre et conteuse. Elle a trouvé un équilibre bien à elle, entre une activité salariée en bibliothèque et son projet artistique. Voici son portrait d’Exploratrice.

 

Bonjour Aurélie, parle-nous un peu de toi !

Salut Elina et merci de me donner la parole aujourd’hui !

Je m’appelle Aurélie, j’ai 30 ans, je vis à Grenoble où je suis née. Je suis médiatrice du livre en bibliothèque municipale et conteuse.

Aux racines de mon arbre, il y a les histoires, d’abord celles écrites dans les livres puis celles racontées au creux des oreilles. Au détour des rencontres et des chemins, les branches se sont déployées et multipliées se colorant de mots, de poésie, de contes, de marionnettes, de papier et de crayons.

Autour de mon tronc se trouvent les valeurs que je mets à cœur de véhiculer dans les spectacles de contes et ateliers : écoute et bienveillance, respect des rythme de chacun et partage.

J’avance au milieu la forêt de la créativité et chaque jour est l’occasion de planter une nouvelle graine ou d’apprécier de regarder comment poussent les idées !

 

Tu es salariée, en parallèle tu crées et développe ton projet artistique. Qu’est-ce qui est ou a été le plus difficile pour toi dans ton cheminement d’entrepreneure ? Comment surmontes-tu ces difficultés ?

Le plus difficile a été de trouver un équilibre entre mon activité salariée et mon projet artistique : identifier quelle place et donc quel temps donner à chacun.
J’ai commencé en réduisant mon temps de travail : d’un temps plein, je suis passé à un 80%.
Au début, j’ai pris du temps pour moi, pour me poser et laisser germer puis tout s’est accéléré !
Depuis que j’ai lancé ma nouvelle association « L’étoile et les fils », les rencontres et les projets s’enchaînent. C’est très porteur !
Aujourd’hui, je fais tourner un spectacle conte et musique, j’anime des ateliers d’écriture et créatif tout en travaillant à la bibliothèque où je suis salariée. J’ai donc deux activités dont une qui est une passion et me permet un véritable espace de liberté.

Une lecture m’a beaucoup aidé dans mon rapport à la créativité, c’est un livre que tu nous a suggéré dans le « club de lecture inspiration et mouvement ». Il s’agit de « Comme par magie » d’Elizabeth Gilbert. Je m’interrogeais alors sur le fait de quitter mon travail pour vivre de ma passion. Ce livre m’a permis de réfléchir sur ce qui était vraiment important pour moi à savoir raconter des histoires. Je veux le faire le plus possible. Mais je ne veux pas que cela devienne une pression et que ce soit le moyen de payer mon loyer. Par ailleurs, j’ai également un travail que j’aime beaucoup et que je ne me vois pas quitter de suite, je travaille pour la fonction publique et la notion de service public est très importante pour moi.
Alors je consacre mes congés, mes soirées, mes week-end à cette deuxième activité.
Pour l’instant c’est beaucoup d’investissement personnel mais c’est une réelle joie !

 

Qu’est-ce que tu préfères dans ton activité ?

Les rencontres et le partage !
Le conte est une matière vivante qui se transmet, je l’ai reçu par d’autres et à mon tour, je la fais circuler.

 

As-tu une anecdote ou un conseil à partager concernant une situation où tu as dépassé tes doutes et tes peurs ?

Se lancer me semble le moment le plus sensible, comme quand tu es au bord de la falaise, que la mer est en bas, qu’il fait chaud que tu sais que c’est le moment d’y aller… c’est vraiment l’image de se jeter à l’eau !
La question de la légitimité aussi s’est posée ou du « à quoi bon, d’autres le font déjà ».
J’ai vraiment pris le temps au début, le papillon passe un moment chenille à l’intérieur de sa chrysalide. Cela amène sur le chemin de l’intériorisation et du développement personnel.
Tout ça pour finalement arriver à la conclusion que j’aimais vraiment faire ça alors j’allais le faire tout simplement.
J’ai accepté aussi l’idée que, quand j’entreprends quelque chose, je ne saurai pas toujours quel effet cela produira sur les autres. Qu’il faut juste le faire, quand même. Lâcher prise sur l’après. Qui vivra, verra !

 

Que dirais-tu aux personnes qui ont un projet personnel et/ou professionnel qui leur tient à cœur mais qui hésitent à se lancer ?

Je leur dirai d’écouter leur intuition !
Je leur dirai aussi que nous avons besoin de toutes les bonnes volontés, nous avons besoin de ceux qui osent, qui bougent, que la vie c’est le mouvement !
Avec des vagues qui se retirent, qui avancent, des tempêtes puis des mers d’huile.
Je leur dirai enfin de faire confiance à la vie que tout arrive au bon moment !

 

© Olivier Virot

 

3 valeurs qui te tiennent à cœur ?

L’Amour : mettre de l’Amour dans mes intentions, dans mes actions et chacune de mes relations.

La bienveillance envers moi-même et les autres.

La présence à chaque instant.

 

Tes alliés favoris pour te ressourcer ?

Le yoga et la méditation, depuis qu’ils sont entrés dans ma vie, ils en font partie au quotidien.
Le silence et la solitude.
Les ballades dans la nature.
Des choses assez basiques en fin de compte, ça fait du bien de revenir à la base !

 

Tes 3 sources d’inspiration du moment

1/ Aller voir des spectacles, écouter de la musique, m’intéresser à ce que créer les autres.

2/ Observer le monde qui bouge autour de moi.

3/ Les bulles d’inspiration de Bulle Exploratrice ! C’est important de s’entourer de bonnes énergies pour sentir le vent souffler dans son dos !

 

Ta citation/devise préférée

Toutes les citations de Saint-Exupéry!
Avec une affection particulière pour celle-ci que tu reconnaitras! 😉
“Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible”

 

Quelques mots sur tes projets à venir ?

Pour les grenoblois, nous jouons notre spectacle « L’envol des graines de lune » le jeudi 24 mai à 18h au Bar resto Le Square et j’animerai un atelier d’écriture sur le thème de l’enfance le jeudi 14 juin à 19h à Inspira Tea.

Mon autre projet du moment s’appelle Station Zome, il est imaginé pour les festivals : avec un musicien, nous vous accueillons sous un Zome, construction en bois, similaire à une tente pour vous proposer un moment de détente installés confortablement sur tapis et coussins au milieu de musique et de valises remplies de livres. Quand nous fermons les portes du zome c’est que nous faisons le spectacle !
A découvrir le 19 mai à la Bonne Fabringue au Sappey, les 16/17 juin aux Délices Perchés à Notre Dame de Mésage et les 23/24 juin au Festival Belledonne en Cirque à Revel.

 

Où retrouver Aurélie sur la toile ?

Elina, fondatrice de la Bulle Exploratrice, accompagne
les personnes qui ne se sentent pas à leur place dans leur vie personnelle et professionnelle à activer le meilleur d’eux-mêmes pour se créer une vie « sur-mesure », en adéquation avec leurs aspirations profondes et leurs valeurs.