Il y a quelques semaines, j’ai fait un rêve. Jusque là, rien d’inhabituel. Je rêve beaucoup, souvent de manière précise et bordélique. Mais ce rêve là est différent.

Je suis dans une pièce où tout est en bois. D’un coup, je vois ma propre bouche, de l’extérieur, en grand. Je me penche à l’intérieur et je vois ma dent de sagesse. Un trou noir se forme à l’intérieur et je me sens aspirer par la profondeur qui semble infinie. Puis je sens des vibrations et une grosse boule immatérielle sort du fond de ma gorge. Elle est constituée de multiples couleurs qui changent, bougent et s’entre-mêlent. J’ai le souffle coupé. Je suis impressionnée par l’immensité de ce que je vois et sens. J’ai un sentiment mélangé de peur et de reconnaissance d’une beauté incroyable. En me réveillant, instantanément je me suis dis « wahou, on m’a montré le cosmos et mon propre univers ».

Je te partage cette part de mon intimité inconsciente car ce rêve est un message pour toi aussi. Tu es constitué de mille couleurs qui ne demandent qu’à s’exprimer, à vibrer. Tu es un monde à toi tout seul. Tu es le monde.
Je t’arrête tout de suite : la question n’est pas de savoir si oui ou non tu as ces couleurs à l’intérieur de toi. Tu es le fruit de la vie, comme tout le monde, alors, oui, tu es habité de ces couleurs et de cette magie.

La question est plutôt : que fais-tu pour (re)connaître et entendre tes couleurs ? Est-ce que tu leur donnes de l’attention ? Est-ce que tu as envie de les connaître ? Est-ce que tu fais le premier pas pour aller à leur rencontre ? Parce que ça, c’est ta responsabilité. Tes couleurs sont déjà là, elles ne peuvent pas faire plus, elles te laissent des indices. C’est à toi de faire ta part.

 

 

 

J’entends souvent « oui mais j’ai peur ». Tu as peur ? Et ? Donc tu ne fais rien ?

En fait, je crois qu’il y a un gros problème dans notre société (pas qu’un mais chaque chose en son temps) : on nous a fait croire depuis tout petit que ceux qui réussissent et changent les choses y arrivent car ils ont quelque chose de plus : plus de chance, plus de talents, plus de génie, plus de courage, plus de détermination, etc. Et quelque chose en moins : ils n’ont pas peur.

BULLSHIIIIT. TOUT LE MONDE A PEUR. TOUT-LE-MON-DE. Mais ces personnes choisissent d’y aller quand même, de faire un pas après l’autre vers leurs couleurs intérieures, leurs rêves et leur joie. Mais elles ont peur, très souvent. Simplement,elles ne laissent pas la peur guider leur vie. Elle ne prend pas les décisions.

Tu n’es pas obligé de me croire sur parole, bien sûr. Je t’invite donc à vérifier par toi-même : parle avec ces gens-là, ces personnes qui t’inspirent, que tu admires, que tu envies parfois. Les personnes de ton entourage qui te semblent réaliser des choses dont tu rêves secrètement. Ose questionner et tu verras. La peur est une réalité. C’est une composante de notre humanité. Les réseaux sociaux amplifient notamment cette vision déformée. On nous montre beaucoup d’images et des vies parfaites, on ne voit pas les coulisses, le vrai. Mais ça change progressivement, ouvre les yeux, tu trouveras des gens qui te racontent leur vérité, leur histoire et leur humanité. Des personnes qui te racontent comment elles apprivoisent leurs couleurs, avec leur part d’ombre et de lumière.

Je te préviens, ça peut déstabiliser un peu : quoi, des personnes « comme moi » se bougent, avancent à leur rythme, vers leur bonheur ?? Et elles ont peur ?? Et c’est même difficile parfois ?? Et elles y vont quand même ?

Oui.
Pire : tu ne pourras plus dire que tu ne savais pas !
(ne me remercie pas !).

 

 

PS: i tu cherches une source d’inspiration pour comprendre comment les personnes apprivoisent leurs peurs pour suivre leur coeur, jette un oeil aux portraits d’exploratrices sur le blog 

Exploratrice des temps modernes, je navigue dans mes mondes intérieurs et extérieurs, le courage et la peur en bandoulière.
J’encourage une tribu d’Explor’Actrices ☆ Explor’Acteurs à cultiver leur propre chemin, aligné avec leurs aspirations et leurs valeurs, pour se reconnecter à leurs rêves, libérer leur potentiel et activer le meilleur d’eux-mêmes !